paris sportifs en ligne gratuit oddslot pronostics detailles gratuits par les experts

3 questions à : Christian Kamlet, directeur de l’agence Web Cékane

« Oser le digital pour vendre et produire ! »

 

CKamletWP-L500

Membre et administrateur du Challenger Club depuis plusieurs années, Christian Kamlet, directeur de l’agence Cékane, a répondu à nos questions sur son entreprise, ses perspectives et son lien privilégié avec notre club. Entretien.

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots votre parcours, l’activité de l’agence Cékane et les services proposés à vos clients ?

Christian Kamlet (C.K.) : mon parcours, depuis mes études en école de commerce, c’est entièrement construit dans la communication. J’ai créé et dirigé par le passé plusieurs agences généralistes avant de me consacrer peu à peu au Web depuis plus de dix ans. Aujourd’hui mon activité est exclusivement tournée vers la conception et l’installation de sites Web commerciaux pour les PME. Par sites commerciaux il ne faut pas seulement entendre des boutiques en lignes. Ne rien vendre en ligne n’interdit pas d’y être commercial et de rechercher des prospects ! C’est de cette manière que j’aide les entreprises à obtenir des contacts, des prospects, des clients grâce au site que je leur réalise. Je les accompagne pour fixer leur positionnement par rapport à la concurrence, construire leur contenu commercial et provoquer des contacts par des offres avec formulaires. Mon outil technique exclusif est WordPress, le « logiciel » de gestion de site le plus populaire avec 35% du Web mondial.

 

Membre de longue date du Challenger Club, pouvez-vous nous raconter ce qu’il vous apporte depuis toutes ces années et quelles sont pour vous les raisons de l’avoir rejoint ?

C.K. : au-delà maintenant de mon amitié avec sa présidente et les membres du club, j’y suis et j’y reste pour le vent de fraicheur qu’il m’apporte. Je veux dire par là que c’est pour moi une source d’information, d’inspiration et de relation pour être toujours moteur dans mon entreprise et me stimuler en permanence dans cette dynamique.

 

A quelles évolutions faut-il s’attendre dans le futur en ce qui concerne la communication digitale ?

C.K. : il y a quelque temps au Challenger Club nous avons eu une soirée entière consacrée à l’intelligence artificielle avec trois intervenants de talents sur trois angles différents. Et bien je pense qu’une partie du futur proche de la communication digitale passera par l’utilisation d’outils simples d’accès à l’IA, alliant le contenu au mode prédictif mais adaptés au PME. Je pense également que le futur va rendre encore plus transactionnel des services et des produits sur mesure qu’on a encore du mal aujourd’hui à imaginer se faire en ligne. Patrons de PME, il faut oser exploiter ce gisement commercial avec un canal de vente et des process de production différents ! Quand allons-nous arrêter de « transformer » le digital mais enfin le produire ?

Pensez à partager :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn