Phot Danièle SIMON

« Bien gérer son temps » Par Danièle Simon

La gestion du temps, un bien précieux

« L’homme pressé n’est pas une fatalité… Gérer son temps demande d’avoir conscience du temps qui passe car nous ne manquons pas de temps, nous l’utilisons simplement plus ou moins bien ! Nous disposons chaque jour d’un « budget temps » et nous ne pouvons utiliser plus de temps que celui qui nous est affecté ! Bien gérer son temps, c’est donc bien se gérer soi-même et être conscient de ses choix. Voici huit conseils pour mieux y parvenir :

1) Avoir un bureau rangé car le cerveau traite tout ce qui est à sa portée, et tout dossier en vue perturbe et crée une dispersion… Pour y parvenir, s’habituer à ne prendre chaque papier qu’une seule fois dans sa main

2) Eviter les interruptions qui génèrent un travail en dents de scie, ce qui consomme le double de temps et d’énergie ; ne pas être à disposition mais se rendre disponible en reportant… Etre impitoyable avec le temps tout en restant aimable avec les gens…

3) Commencer la journée par ce qui déplait afin de se libérer la tête (ce qui tourne dans la tête utilise une partie de notre énergie et nous rend moins efficace)

4) Se rappeler que les gens pressés sont nombreux mais que les vraies urgences sont rares… Ne pas se laisser gérer par l’urgence et toujours prioriser ses tâches en fonction de 2 critères : l’importance ET l’urgence. A partir de là 4 types de tâches :

- Importante et Urgente : je fais

- Importante et non urgente : je planifie

- Non importante et urgente : je délègue si possible, ou je fais

- Non urgente et non importante : je classe ou je jette !

5) Toujours se fixer des durées et des délais, dans la mesure où un travail met approximativement le temps qu’on a pour le faire… sinon, on a la sensation d’avoir toute la vie devant soi !

6) Accepter que planifier son temps, c’est perdre du temps pour en gagner après et que la planification ne sa fait pas « dans la tête », mais par écrit !

7) Se faire des listes de tâches quotidiennes mais en restant vigilant : comme une journée ne fait que 24 h, ne pas s’en programmer 28 !

8) Regrouper les tâches identiques (appels téléphoniques en sortie, classement, photocopies, etc.) pour ne pas avoir à « se rebrancher » plusieurs fois…

9) Ne pas se laisser gérer par ses mails en allant les voir dès qu’ils arrivent : aller les voir 3 ou 4 fois par jour, à heures à peu près fixes…

10) Et enfin, remplacer l’expression « je n’ai pas le temps » (génératrice d’une sensation de manque et de culpabilité) par « j’ai fait le choix de… » (ce qui nous rend plus responsable et est donc plus agréable). »

Pour contacter Danièle Simon : da.simon@free.fr !

 

Challenger’s News N°1 – Septembre 2015

 

Pensez à partager :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn