Patrick Veneau2

Interview de Patrick Veneau – Graphiste

Patrick Veneau est chargé de projets graphiques

Il conseille ses clients dans la réalisation de leurs supports de communication, de l’idée à la réalisation du produit fini.

Danièle Simon : Bonjour Patrick, c’est toi « l’ancien » qui va inaugurer cette série d’interviews que nous avons décidé de faire pour notre newsletter. Depuis combien de temps es-tu au Club ?
Patrick Veneau : Ca fait 3 ans… J’y suis venu grâce à une personne qui était adhérente et que j’avais connu dans un autre Club : Patricia.

DS : Et qu’est-ce qui te fait rester au Challenger ?
PV : C’est le côté convivial et chaleureux, associé aux échanges de savoirs, grâce aux conférences. C’est une occasion de rencontrer des gens et de « combattre » l’isolement !

DS : Parlons de toi… Qui es-tu, Patrick ?
PV : Je suis conseiller concepteur… j’aide les entrepreneurs(euses) dans la réalisation de leurs documents de communication. Graphiste de formation, je suis plus orienté papier que web, mais j’ai su m’entourer de partenaires, de façon à proposer des réalisations de A à Z, de l’idée du client au document fini…

Titulaire d’un Brevet de Technicien en Arts Appliqués, j’ai d’abord travaillé en agences, puis j’ai repris des études aux Beaux-Arts de Paris afin de développer mon sens artistique. En parallèle, je travaillais comme graphiste en intérim, c’est ce qui m’a donné le goût de l’indépendance. C’est ainsi qu’en 88, avec un gros client (en volume d’affaires, j’entends), je me suis mis à mon compte !

DS : Et comment te fais-tu connaître ?
PV : J’ai fait des mailings ciblés, du phoning mais actuellement, je préfère «réseauter» dans les Clubs… Je fais aussi parti du Vivier des Entreprises.

DS : Si l’un de tes amis parlait de toi, que nous dirait-il de toi ?
PV : D’un naturel optimiste, Patrick aime les gens, fidèle en amitié ; c’est aussi et surtout un amoureux du travail bien fait. De formation artistique, c’est un contemplatif qui donne du temps au temps. Il considère l’honnêteté comme la base des relations commerciales… Sans doute dirait-il aussi que j’ai un petit défaut de ponctualité… j’ai en effet un problème avec la gestion du temps (en souriant : trop en retard, je n’ai pu venir à ta conférence sur le sujet !… le comble)… il dirait aussi que je termine relativement tard… depuis que mon fils est parti faire Centrale à Marseille (Patrick a élevé son fils seul depuis l’âge de 7 ans), je ne finis jamais avant 20 h !

DS : Et à part ton travail ?
PV : J’ai fait du badminton, du tennis, du VTT, mais ce que j’adore, c’est la montagne ; avant je faisais de l’alpinisme, aujourd’hui je randonne. La montagne, c’est un dépassement de soi, c’est une façon de découvrir la nature en pratiquant une activité sportive. Quant au photographe qui réside en moi, il aime toujours aller voir ce qui se cache derrière la montagne suivante…

DS : Si tu avais une baguette magique, comment verrais-tu le Club dans 5 ans ?
PV : en souriant, Christine serait une reine (mais elle l’est déjà !)… nous aurions plus d’adhérents… et ce serait une maison ouverte où chacun vient quand il veut…

Pour contacter Patrick : patrick.veneau@wanadoo.fr

 

Challenger’s News N°1 – Septembre 2015

Pensez à partager :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn