Casanovas R

Interview de Sylvie Casanovas – Ateliers d’œnologie

Sylvie Casanovas est professeur et animatrice d’ateliers d’œnologie, conseil en dégustation

Sylvie est une toute nouvelle adhérente du Club.

Danièle Simon :  Depuis combien de temps es-tu au Club ?
Sylvie Casanovas : depuis 4 ou 5 mois…

DS : Peux-tu nous raconter qui tu es ?
SC : Je suis animatrice d’œnologie et conseil en dégustation depuis 10 ans, même si, de formation, je suis journaliste… J’ai travaillé jusque récemment en tant que responsable communication lobbying pour l’industrie médicale. C’est cette année qu’après une période de réflexion, j’ai décidé de prendre un statut d’indépendant, en tant qu’autoentrepreneur pour l’instant, dans le secteur de l’œnologie.

DS : Comment as-tu connu le Club ? Et qu’y cherches-tu ?
SC : J’ai connu le Challenger grâce à une amie j’y apprécie les ateliers et les apports  que j’y trouve et dont j’ai tant besoin à une période de passage du statut de salarié à un statut d’indépendant.

DS : Et quelles sont tes cibles dans ce métier ?
SC : Les Comités d’Entreprises et autres centres d’animation, dans les villes par exemple… les Bureaux d’Etudiants, les hôtels, les particuliers, les responsables communication des entreprises qui organisent des événements… mais je veux faire attention à ne pas me disperser…

DS : Où cela se passe-t-il avec des particuliers et comment se déroule un atelier ?
SC : L’atelier peut se dérouler dans un local extérieur (une cave, par exemple) ou chez le particulier. Il y a une méthode de dégustation qui consiste à utiliser le regard, l’olfaction et la mise en bouche… J’insiste beaucoup sur cet aspect sensoriel si important à cultiver dans notre société matérialiste qui a tendance à inhiber les sens ! Je parle toujours également de la différence entre l’œnologie (qui, par l’aspect dégustation, amène à la qualité et au « bien consommer ») et l’alcoolisme (qui implique une boulimie de n’importe quel alcool et une dépendance).

DS : Fais-tu partie d’autres clubs ?
SC : J’ai découvert le BNI… qui apporte un autre appui. Chaque Club est différent et a son intérêt.

DS : Qu’est-ce que tu apprécies au Challenger ?
SC : Le côté convivial, l’accès facile aux gens, les idées que j’y glane grâce aux conférences…

DS : Quelles sont les valeurs qui sont importantes pour toi ?
SC : Ca, c’est une question que je n’avais pas préparée (il faut dire qu’en bonne experte en communication lobbying, Sylvie est arrivée avec des notes…)… je dirais Le partage, l’honnêteté, la famille…

DS : Imagine que tu aies une baguette magique, comment te vois-tu dans 5 ans ?
SC : Je me vois travailler à temps partiel et faire travailler d’autres personnes que j’aurai formées pour le reste du temps… je me vois vivre une vie la moins stressante et la plus constructive possible…

DS : Et le Club, comment aimerais-tu qu’il soit dans 5 ans ?
SC : J’aimerais qu’il inclue une « cellule » qui répondrait aux besoins des nouveaux adhérents et qui donne des conseils  aux personnes qui se mettent à leur compte (aides possibles,  avantages et inconvénients des divers statuts, etc.)

DS : Y va-t-il une question que tu aurais aimé que je te pose que je ne t’ai pas posée ?
SC : Peut-être j’aimerais dire aussi que je lance une activité parallèle de façon à avoir plus de cordes à mon arc… une activité de media training qui consiste à entraîner les patrons à répondre aux médias, à préparer une interview, à faire passer un message… Je l’ai souvent fait en tant que lobbyiste.

DS : En t’écoutant, je me dis que tu as certainement quelque chose à nous apporter au Club…
SC : Peut-être… on pourrait par exemple rédiger des communiqués de presse à faire paraître dans des revues comme Entreprendre, etc.

DS : Et quand nous organises-tu un atelier pour les membres du Club ?
SC : Il faut qu’on trouve une « occasion », un « événement »… je devais intervenir au dernier dîner de juin, mais j’ai une amie qui organisait ses 50 ans ce jour-là et j’ai dû me désister auprès de Christine… Peut-être organisera-ton quelque chose avant les Fêtes de Noël…

Pour tous renseignements sur les ateliers d’oenologie, vous pouvez contacter Sylvie Casanovas : sylvie.casanovas@gmail.com

 

Challenger’s News N°1 – Septembre 2015

Pensez à partager :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn