paris sportifs en ligne gratuit oddslot pronostics detailles gratuits par les experts

Newsletter juin 2021

 Interview de 3 membres récents

Danielle Muyl :Danielle MUYL

 

 

« Pour l’esprit convivial et professionnel »

Pouvez vous présenter rapidement votre activité ?

Je travaille depuis 30 ans en tant que salariée dans une grande entreprise internationale. J’ai exercé des missions dans des postes variés, en bureau d’études, en production, dans les ventes et en gestion d’une entité. En travaillant toujours avec des équipes multifonctionnelles et multiculturelles. Ces diverses missions m’ont amenée aussi à exercer mon travail depuis l’étranger notamment aux États-Unis, en Allemagne et au Japon. Aujourd’hui, mon activité est centrée sur la relation client. 

Et plus, depuis cinq ans, je me suis formée au Focusing  de la relation intérieure, une technique qui permet de mieux être à l’écoute de ses ressentis à l’intérieur de soi, afin de mieux inter agir à l’extérieur. Et j’ai à cœur de faire connaître au plus grand nombre cette technique. Pour cela avec  d’autres personne, nous avons  créé une association toute nouvelle , basée à Vanves ( j’en suis là co-présidente) appelée « Focusing pour tous » (www.focusingpourtous.org). Je souhaite dans le futur pouvoir proposer aussi des séances individuelles guidées de focusing. Ces 3 activités demandent d’agir avec un esprit entrepreneurial chacune à leur façon. 

Pourquoi avez-vous adhéré au club et comment l’avez vous connu ?

Je suis arrivée à Vanves en 2020. Je cherchais comment mieux m’intégrer à la vie locale entourée de personnes qui font bouger les choses. Mon premier contact avec le Challenger club a été en septembre 2020 lors  de la journée des associations. J’ai participé ensuite à une soirée pour accueillir de nouveaux adhérents potentiels. La taille humaine, l’esprit convivial et professionnel du Challenger Club m’ont intéressée. Et début 2021, j’adhérais. 

Qu’attendez vous concrètement du Challenger Club surtout dans cette période de reprise économique dans un contexte compliqué ?

Partager des expériences avec des entrepreneurs. Rester à jour sur les  connaissances nécessaires à la création et au  développement d’une petite ou moyenne activité (grâce à des (in)formations sur des thèmes tels que la transformation digitale, la communication, l’efficacité et l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle). Enfin, pouvoir m’appuyer sur un réseau local d’experts.

Article2

Monika Delporte :

Monika-Delporte-R

« Trouver des partenariats pour valoriser les membres du club »

Pouvez vous présenter rapidement votre activité ?

Après mes expériences professionnelles à Paris, à Londres, en Loire Atlantique, en Pologne, ainsi qu’en Nouvelle-Calédonie, je suis de retour en Région Parisienne, à Vanves. Mon entreprise Coaching & Formation accompagne individuellement à travers un coaching ou un bilan de compétences ou en groupe en atelier ou en formation. 

J’accompagne dans le changement professionnel ou personnel : des managers et des dirigeants en évolution; des entrepreneurs en développement ou encore des jeunes en recherche d’orientation, des salariés en évolution de carrière, des expatriés dans des nouvelles situations, des particuliers en réorientation professionnelle, changement de vie, départ à la retraite, déménagement, etc. En plus d’un accompagnement individuel, je propose des ateliers ou des formations sur les thèmes : confiance en soi, gestion du stress, gestion du temps, prise de parole en public et équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

Pourquoi avez-vous adhéré au club et comment l’avez vous connu ?

J’ai connu le Challenger Club lors du Forum des Associations de Vanves. J’ai adhéré à cette association, comme je le fais habituellement, pour m’inscrire dans le local et être active au niveau associatif.

De plus, cette association de chefs d’entreprise permet de suivre l’activité économique du secteur et de se tenir informé des innovations et des idées que d’autres peuvent avoir localement.

Qu’attendez vous concrètement du Challenger Club surtout dans cette période de reprise économique dans un contexte compliqué ?

Concrètement, il pourrait être utile que le Challenger Club donne des conseils, augmente sa capacité à créer du réseau pour que les membres se soutiennent les uns les autres en cette période compliquée. Trouver des partenariats avec les mairies et conseils départementaux afin de valoriser les membres du Challenger Club.

Faire connaître les activités des différents membres en améliorant la communication sur le site, en promouvant des portraits sur les réseaux sociaux et pourquoi pas, en organisant des interviews sur les publications de mairie afin que le local soit mis en avant. En ces temps compliqués, tout le monde a intérêt à travailler au plus près de chez lui.

 Sébastien Lavergne :

Article3

Sébastien-Lavergne-R

« Un lieu d’échanges et de partage entre entrepreneurs »

Pouvez vous présenter rapidement votre activité ?

J’accompagne des chefs d’entreprise à développer et à rendre plus performante leur activité. Je me fixe comme ambition de conjuguer croissance et rentabilité de l’entreprise avec sérénité et liberté pour ses dirigeants. Comment ? En clarifiant et précisant la vision et les valeurs de l’entreprise afin de définir sa stratégie et ses objectifs, en améliorant la performance et la profitabilité, en s’assurant de la bonne maîtrise de la gestion du temps du dirigeant et en travaillant la gestion des équipes et du leadership. Voilà mon approche pour aider des dirigeants de PME qui ont envie d’aller plus loin et qui veulent obtenir plus, tant sur le plan personnel que professionnel.

Pourquoi avez-vous adhéré au club et comment l’avez vous connu ?

 J’ai connu le Challenger Club lors du Forum des associations qui s’est tenu au Parc Pic à Vanves en septembre 2020. Nouvel habitant de Vanves, je souhaitais pourvoir m’investir dans le tissu économique et associatif de la ville.

 

Qu’attendez vous concrètement du Challenger Club surtout dans cette période de reprise économique dans un contexte compliqué ?

Le club est un lieu d’échanges et de partage entre entrepreneurs qui est particulièrement utile dans cette période. Il permet de rencontrer d’autres acteurs économiques locaux et aussi de se tenir informé des initiatives existantes, et notamment des aides qui ont été mises en place durant cette année compliquée.

Pensez à partager :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn