Événements

Maintenir l’engagement des collaborateurs

par | 14/11/2022 | Team RH

Une publication de Mathias Moreaux

Difficulté de recrutement, démission silencieuse, demandes d’augmentation des salaires, télétravail. Le dirigeant d’entreprise doit faire face à de nombreux défis pour garder garder l’engagement de ses équipes. Selon la dernière étude Gallup, seuls 21% des salariés dans le monde se disent engagés au travail.

Il n’existe pas de recette miracle mais un ensemble de bonnes pratiques peut contribuer à améliorer cet engagement.

-A quoi doit être attentif le manager ?

Le manager doit être attentif à 2 axes : la cohérence et la cohésion.

La cohérence signifie être porteur de sens, des valeurs et règles du jeu de l’entreprise. Concrètement, cela signifie définir les missions de chacun et répartir le travail en s’assurant de l’adéquation entre le travail demandé et les compétences requises par les collaborateurs pour réaliser ces dites missions correctement. C’est également mettre en place des indicateurs de suivi pour suivre les plans d’actions et être capable de redéfinir les objectifs, à la hausse ou à la baisse.

La cohésion, quant à elle, c’est donner de l’âme à l’action, ce qui veut dire inciter les membres d’une équipe à participer, coopérer, s’impliquer en étant solidaire. C’est avoir envie de faire ensemble. Pour y parvenir, le manager aura un rôle très important : organiser des moments de travail collectifs, des attentions pour que chacun puisse trouver sa place dans l’équipe et exprimer son réel potentiel. Installer une table de ping pong  par exemple ne suffira pas à développer la cohésion si personne n’osera y jouer…

Quelles sont les clés pour animer et motiver son équipe ?

Conduire des réunions : un point régulier avec les collaborateurs de 15 à 30 minutes sera beaucoup plus efficace que de faire une réunion de 2 heures.

Mener des entretiens individuels, parce qu’on ne traite pas tous les sujets en collectif et certains collaborateurs seront plus à l’aise pour évoquer des difficultés en tête à tête plutôt que devant tous les collègues.

Piloter et accompagner les collaborateurs. Définir des objectifs et des plans d’actions individuels nécessitent de suivre les résultats et de féliciter lors des réussites mais aussi en tirer des enseignements lors des échecs pour savoir faire autrement les fois suivantes dans un objectifs de faire grandir chacun des collaborateurs.

Gérer les relations, c’est-à-dire favoriser l’efficacité collective et gérer les tensions ou les conflits

 

En résumé, quels sont les 6 leviers de la motivation ?

  • La mission des collaborateurs est-elle claire ? Flexibilité et agilité des collaborateurs ne signifie pas bouche trou. Savoir quoi faire et pourquoi le faire est beaucoup plus épanouissant.
  • Définir des objectifs précis ; Pour cela, pensez à ce que chacun des objectifs soient SMART (Spécifique, mesurable, ambitieux, réaliste et Défini dans le temps). Lors de l’entretien annuel d’évaluation, il sera tellement plus simple pour le manager et le collaborateur de confronter l’atteinte des objectifs (ou pas) en s’appuyant des chiffres plutôt que sur des ressentis
  • Des compétences requises. Avez-vous pensé à vous assurer que le collaborateur a bien les compétences pour mener la mission qui lui a été confiée. Mais pas de panique, si celui-ci n’a pas toutes les compétences mais que l’envie d’apprendre est présente chez lui, alors vous avez toutes les chances d’aller ensemble vers la réussite…et quelle satisfaction une fois la mission accomplie de faire un débriefing sur le chemin parcouru.
  • Du soutien : savoir qu’il est possible d’avoir de l’aide en cas de difficulté est tellement plus enthousiasmant que de devoir rester seul avec ses questions, ce qui nous permet d’aborder le point suivant.
  • Des feedbacks : l’art de faire des retours sur les réussites ou les difficultés, non pas pour montrer ce qui n’a pas été mais apprendre des difficultés et valoriser les efforts fournis.
  • Des encouragements : Dire merci et bravo est tellement gratifiant et si peu utilisé.

 

Finalement, garder l’engagement des collaborateurs, à quoi ça sert ?

S’assurer du bien être des collaborateurs peut être perçu par de nombreux dirigeants comme trop chronophage. C’est vrai mais tout le travail réalisé permet d’améliorer nettement la productivité. Le recrutement en est facilité lorsque ce sont les collaborateurs eux même qui ventent leur entreprise. Le travail en équipe est plus fluide et les propositions viennent de l’équipe elle-même. Enfin, les clients expriment également une satisfaction plus importante lorsque leur partenaire est attentif au bien-être de ses équipes.

 

Mathias Moreaux

Mathias Moreaux est dirigeant de VAKOMParis.

Page linkedin de Mathias.

Share This