Maintenir l’engagement des collaborateurs

Maintenir l’engagement des collaborateurs

Une publication de Mathias Moreaux

Difficulté de recrutement, démission silencieuse, demandes d’augmentation des salaires, télétravail. Le dirigeant d’entreprise doit faire face à de nombreux défis pour garder garder l’engagement de ses équipes. Selon la dernière étude Gallup, seuls 21% des salariés dans le monde se disent engagés au travail.

Il n’existe pas de recette miracle mais un ensemble de bonnes pratiques peut contribuer à améliorer cet engagement.

-A quoi doit être attentif le manager ?

Le manager doit être attentif à 2 axes : la cohérence et la cohésion.

La cohérence signifie être porteur de sens, des valeurs et règles du jeu de l’entreprise. Concrètement, cela signifie définir les missions de chacun et répartir le travail en s’assurant de l’adéquation entre le travail demandé et les compétences requises par les collaborateurs pour réaliser ces dites missions correctement. C’est également mettre en place des indicateurs de suivi pour suivre les plans d’actions et être capable de redéfinir les objectifs, à la hausse ou à la baisse.

La cohésion, quant à elle, c’est donner de l’âme à l’action, ce qui veut dire inciter les membres d’une équipe à participer, coopérer, s’impliquer en étant solidaire. C’est avoir envie de faire ensemble. Pour y parvenir, le manager aura un rôle très important : organiser des moments de travail collectifs, des attentions pour que chacun puisse trouver sa place dans l’équipe et exprimer son réel potentiel. Installer une table de ping pong  par exemple ne suffira pas à développer la cohésion si personne n’osera y jouer…

Quelles sont les clés pour animer et motiver son équipe ?

Conduire des réunions : un point régulier avec les collaborateurs de 15 à 30 minutes sera beaucoup plus efficace que de faire une réunion de 2 heures.

Mener des entretiens individuels, parce qu’on ne traite pas tous les sujets en collectif et certains collaborateurs seront plus à l’aise pour évoquer des difficultés en tête à tête plutôt que devant tous les collègues.

Piloter et accompagner les collaborateurs. Définir des objectifs et des plans d’actions individuels nécessitent de suivre les résultats et de féliciter lors des réussites mais aussi en tirer des enseignements lors des échecs pour savoir faire autrement les fois suivantes dans un objectifs de faire grandir chacun des collaborateurs.

Gérer les relations, c’est-à-dire favoriser l’efficacité collective et gérer les tensions ou les conflits

 

En résumé, quels sont les 6 leviers de la motivation ?

  • La mission des collaborateurs est-elle claire ? Flexibilité et agilité des collaborateurs ne signifie pas bouche trou. Savoir quoi faire et pourquoi le faire est beaucoup plus épanouissant.
  • Définir des objectifs précis ; Pour cela, pensez à ce que chacun des objectifs soient SMART (Spécifique, mesurable, ambitieux, réaliste et Défini dans le temps). Lors de l’entretien annuel d’évaluation, il sera tellement plus simple pour le manager et le collaborateur de confronter l’atteinte des objectifs (ou pas) en s’appuyant des chiffres plutôt que sur des ressentis
  • Des compétences requises. Avez-vous pensé à vous assurer que le collaborateur a bien les compétences pour mener la mission qui lui a été confiée. Mais pas de panique, si celui-ci n’a pas toutes les compétences mais que l’envie d’apprendre est présente chez lui, alors vous avez toutes les chances d’aller ensemble vers la réussite…et quelle satisfaction une fois la mission accomplie de faire un débriefing sur le chemin parcouru.
  • Du soutien : savoir qu’il est possible d’avoir de l’aide en cas de difficulté est tellement plus enthousiasmant que de devoir rester seul avec ses questions, ce qui nous permet d’aborder le point suivant.
  • Des feedbacks : l’art de faire des retours sur les réussites ou les difficultés, non pas pour montrer ce qui n’a pas été mais apprendre des difficultés et valoriser les efforts fournis.
  • Des encouragements : Dire merci et bravo est tellement gratifiant et si peu utilisé.

 

Finalement, garder l’engagement des collaborateurs, à quoi ça sert ?

S’assurer du bien être des collaborateurs peut être perçu par de nombreux dirigeants comme trop chronophage. C’est vrai mais tout le travail réalisé permet d’améliorer nettement la productivité. Le recrutement en est facilité lorsque ce sont les collaborateurs eux même qui ventent leur entreprise. Le travail en équipe est plus fluide et les propositions viennent de l’équipe elle-même. Enfin, les clients expriment également une satisfaction plus importante lorsque leur partenaire est attentif au bien-être de ses équipes.

 

Mathias Moreaux

Mathias Moreaux est dirigeant de VAKOMParis.

Page linkedin de Mathias.

Qu’est-ce que le mentorat?

Qu’est-ce que le mentorat?

Une publication de Danièle Simon

En quoi le mentorat se distingue-t-il des autres modes d’accompagnement ?

Il s’agit d’une question qui m’est fréquemment posée, et sans doute la posture de mentor mérite-t-elle un éclaircissement.

Tout le monde a entendu parler du mentorat et s’en fait une idée particulière, mais qu’en est-il ?

Le mentorat doit son nom au personnage mythologique de Mentor (ami d’Ulysse et précepteur de Télémaque), image tutélaire du maître, de l’instructeur qui accompagne un élève, un protégé, et lui prodigue son enseignement.

Au sein des entreprises, organisations et associations, le mentorat est généralement mis en place dans le cadre d’un programme ayant un objectif précis (par exemple fidéliser les jeunes entrants, favoriser l’égalité professionnelle, donner une priorité aux talents féminins, aider à la montée en compétences des séniors dans le digital, etc.). C’est en effet la précision de l’objectif qui va permettre de garantir l’efficacité du programme.

Le mentorat se caractérise par la mise en place d’une relation de confiance entre une personne en quête d’évolution, le mentoré, et une personne plus expérimentée souhaitant partager ses compétences, son vécu, son savoir être, le mentor. Le but  est d’aider le mentoré à grandir, prendre du recul et acquérir de nouvelles compétences.

Le mentorat n’est pas du tutorat car ce dernier est validé par une évaluation de l’apprenti sur ses acquis. Dans le mentorat, il y a une évaluation de la démarche, non des personnes.

Il ne s’agit pas de parrainage non plus car ce dernier est le plus souvent caractérisé dans les entreprises ou les grandes écoles par une demande d’aide sans objectif précis, ni contrat, contrairement au mentorat qui se fonde sur le respect d’une charte et la définition d’objectifs précis et d’indicateurs de résultats. Le parrainage est également utilisé dans le sens de « support » d’une candidature pour entrer dans un Cercle privé ou un club et il se différencie là aussi du mentorat  qui est un accompagnement neutre qui, s’il aide le mentoré dans l’acquisition de compétences utiles dans son parcours professionnel, n’est ni un passe-droit, ni une démarche de favoritisme.

Le mentor n’est pas un coach car, même s’il en a la posture, il n’est pas un professionnel de l’accompagnement, il est bénévole et centré sur la transmission de son expérience.

Le mentorat n’est en aucun cas de la formation car il n’y est pas question d’objectifs pédagogiques ni d’évaluation des acquis comme en fin de formation.

Il ne s’agit pas non plus de conseil car le consultant fait un diagnostic et apporte des solutions là où le mentor aide le mentoré à découvrir lui-même les solutions qui lui conviennent le mieux en fonction de sa situation, de son contexte, de ses aspirations.

Reposant sur 4 maîtres mots : régularité, engagement, respect et confiance, le mentorat est un outil fabuleux qui favorise l’entraide, le partage, la coopération au sein d’une entreprise.

Les entreprises qui souhaitent mettre en place des programmes de mentorat ont souvent besoin d’être accompagnées lors du lancement de leurs premiers programmes de mentorat (définition de l’objectif, recrutement, matching, facilitation, mesure du ROI…) ou d’acquérir les expertises nécessaires au montage de tels projets. C’est pourquoi, des formations d’ingénieurs en mentorat ont été mises en place, pour apporter aux chefs de projet internes et/ou aux consultants- formateurs intervenant en tant que pilote externe les compétences nécessaires pour définir, mettre en place, piloter et évaluer des programmes de mentorat au sein des entreprises et plus généralement des organisations.

Danièle Simon

Danièle Simon (son site) est membre fondateur de Cap Mentorat

Page Linkedin de Danièle

Compte Rendu du déjeuner de rentrée du MEDEF92

Compte Rendu du déjeuner de rentrée du MEDEF92

Compte rendu par Laurent CLIGNY

Le MEDEF92 a tenu le 8 septembre dernier son traditionnel déjeuner de rentrée. L’occasion de faire le point sur les principaux dossiers de la rentrée sociale, et des sujets de négociations en cours dans les entreprises du territoire.

Mr Lionel Rainfray, Président du MEDEF 92, prend la parole. Il résume les travaux de la REF 2022, la convention nationale du MEDEF qui s’est tenue fin Août. Il note que la position du gouvernement français concernant le conflit en Ukraine permettra aux entreprises nationales de se positionner favorablement pour les marchés de reconstruction du pays. Par ailleurs, diverses études montrent que le moral des chefs d’entreprise est « étonnamment bon ». La difficulté de cette rentrée, c’est l’effort de sobriété énergétique qui est demandée aux professionnels. La réponse du MEDEF : Sobriété énergétique, d’accord, et en échange, le gouvernement devrait étudier sa propre sobriété budgétaire.

Le MEDEF soutient les efforts faits par l’Etat dans sa politique de l’offre. Il note que, malgré les avancées en matière de chômage, le taux d’activité en France reste 10% inférieur au taux allemand. 3 axes seraient à développer pour rattraper ce retard :

  • Les jeunes pourraient rentrer plus tôt sur le marché du travail, avec notamment des offres d’apprentissage dès les cycles Bac+2.
  • Un effort envers les salariés seniors devrait être fait dans les entreprises.
  • L’âge du départ en retraite reste inférieur chez nous qu’outre-Rhin.

Mr Rainfray conclut sur ce point sensible des retraites, en soulignant que le MEDEF n’a pas de position dogmatique sur ce sujet, il est à l’écoute et en posture de discussion avec les partenaires sociaux.

Mr Laurent Hottiaux, préfet des Hauts de Seine prend la parole (La prise de parole gouvernementale devait être assurée par Gabriel Attal, Ministre du Budget et élu du département, mais il a été empêché à la dernière minute).

Mr le Préfet rappelle les efforts des pouvoirs publics dans le soutien des entreprises pendant la crise COVID, et le plan de relance qui a suivi. Ces efforts restent d’actualités, même si le nombre de bénéficiaire est naturellement en baisse.

Le département 92 représente 25% du PIB de la Région Ile de France, ce qui est très important compte tenu de sa surface. Le taux de chômage y est de 6%, largement inférieur à la moyenne nationale, et 17 000 entreprises y ont été créées, ce qui montre son dynamisme. Parmi les projets d’infrastructures sur le territoire, il convient de pointer l’avancement des travaux concernant la ligne de métro 15 sud du Grand Paris Express, et la liaison Eole entre Nanterre et Gare du Nord. Le campus Cybersécurité a ouvert ses portes il y a quelques mois, ainsi que le campus Paris Santé, ce qui est un autre moteur du développement du territoire. Autres objectifs : La modernisation du Musée de Sèvres avec l’idée d’en faire un pôle dédié aux métiers d’art, ainsi que l’accueil de plusieurs disciplines sportives des JO 2024 sur le département.

Mr Le préfet conclut sur une note rassurante quant aux stocks de gaz nationaux, qui sont à 90 % de leurs capacités.

  

Laurent Cligny

Laurent Cligny est gérant fondateur de Impulsion 3000, et président du Challenger Club

Page Linkedin de Laurent

22 septembre 2022 : Boostez votre rentrée

22 septembre 2022 : Boostez votre rentrée

Jeudi 22 septembre à partir de 19h30 à l’hôtel Mercure de la  porte de la plaine, 36/38 rue du Moulin 92170 Vanves.

On s’était dit pendant les vacances qu’on allait se surpasser à la rentrée. Mais après le rush de début septembre, nous voici déjà à chercher un second souffle. Comment tenir sur le long terme?

Nos intervenantes, au travers de leurs témoignages, mises en situation et exercices pratiques, vous permettront de positiver, vous ressourcer et vous détendre.

L’intervention sera suivie d’une collation propice aux échanges et au networking.

 

Participation aux frais de restauration : 20 €

Inscription : lien weezevent

Les intervenants :

 

 

Monika Delporte est coach professionnelle, consultante en bilan de compétence et formatrice. Elle dirige l’entreprise Le Bon Chemin. 

 

 

Alix De Villiers a créé l’entreprise Accompagnement Créatif. Elle est coach, psycho-praticienne et formatrice en Ennéagramme.   

Danièle Simon est formatrice, consultante et coach, spécialiste de l’équilibre vie privée – vie professionnelle. Elle a aussi écrit plusieurs livres sur la qualité de vie au travail.  

Participation aux frais de restauration : 20 €

Inscription : lien weezevent

Gallerie photos : crédit photo Michel Richard

23 mai 2022 : La RSE dans tous ses états

23 mai 2022 : La RSE dans tous ses états

Lundi 23 mai 2022 à partir de 19h00 à l’hôtel Mercure de la  porte de la plaine, 36/38 rue du Moulin 92170 Vanves.

La RSE s’impose comme un mode de développement et de différenciation de l’entreprise, à l’heure où la « quête de sens » n’a jamais été été aussi importante. 

Nos intervenants, au travers de leurs témoignages et expertises, vous décrirons les projets qu’ils ont mis en œuvre dans leurs structures. 

La conférence sera suivie d’une collation propice aux échanges et au networking.

 

Participation aux frais de restauration : 20 €

Inscription : lien weezevent

Les intervenants :

 

 

Florence Provendier, députée des Hauts-de-Seine et autrice du rapport « ODD, TOUT EST LIÉ ! ».  

Guillaume Benhamou est enseignant de la perspective patient à Paris Sorbonne Nord.

Membre du Conseil national consultatif des personnes handicapées CNCPH au titre de Personne qualifiée.

Il participe activement à la vie associative du territoire.

Il sera accompagné de Christophe Cadiou, assistant personnel de personnes en situation de handicap.

 

 

Eric Friedrich est Président de l’association « du sport et plus, dont l’objectif principal est d’améliorer le quotidien des enfants hospitalisés.

Grâce aux fonds collectés notamment lors de manifestations sportives et, en accord avec les équipes soignantes des hôpitaux concernés, l’association offre des équipements, organise des animations et invite des enfants malades lors d’évènements sportifs. Depuis 2021, l’Association Du Sport et Plus développe également le programme « APA en Pédiatrie » permettant aux enfants hospitalisés d’avoir une pratique physique hebdomadaire.

Sébastien-Lavergne

Sébastien Lavergne, membre du Club depuis 2020, et expert en accompagnement du dirigeant, sera le maître de cérémonie de cet événement. (Son profil Linkedin)

Participation aux frais de restauration : 20 €

Inscription : lien weezevent

12 avril 2022 : Réseautage et networking

12 avril 2022 : Réseautage et networking

12 avril 2022 à l’hôtel Mercure de la  porte de la plaine, 36/38 rue du Moulin 92170 Vanves :

L’entrepreneur est un athlète complet et infatigable. Pour cela, il doit s’entraîner régulièrement, et perfectionner sa technique.
Parler ou écouter Linkedin? Présentiel ou visio? Et les chaussures? important, les chaussures? Comment puis-je saisir un petit four, tenir un verre, donner une carte de visite, prendre une photo, noter une information, avec seulement 2 mains?

les ateliers seront suivis d’une collation propice aux échanges et au networking.

 

Participation aux frais de restauration : 20€

Inscription : lien weezevent

5ème Forum de l’entreprise de Vanves

5ème Forum de l’entreprise de Vanves

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.